Rechercher
  • jeanlouis

La Création: Like? ou pas like



"On ne doit pas encourager un artiste, il n'en a pas besoin: s'il a le feu sacré, rien ne le découragera jamais; mais on risque de pousser à une vie stérile des gens qui n'ont rien dans le ventre en leur faisant croire qu'il y a quelque chose dans leurs productions de débutants, et c'est pour ce quelque chose qu'ils veulent cultiver, que ces myriades de rapins (apprentis) couvrent les murs des multiples expositions indépendantes de leurs croutes ineptes qui sont comme un défi au bon sens humain"

extrait d'une lettre à Armgart par Henry de Monfreid (1913)

Aujourd'hui

À l'affût d'un like sur le réseau social, d'un commentaire positif et non d'une critique tueuse le pôvre artiste présente timidement sa croute à la vindicte cyberpopulaire. Il se rebelle quand il est blessé, il s'énerve quand les louanges sont dithyrambes enthousiastes devant le regard torve d'un portrait de chat mal réussi, mal photographié. Faux amis qui ne se soucient de leur like que pour la connivence qu'elle procure avec un monde de l'art bien ingrat.

Toi dont le seul moyen d'expression possible se manifeste par le trait, la couleur la matière accepte que ta concentration soit détournée par les actes quotidiens de la vie en société. Accepte que ta main et tes doigts, dans un esprit libertaire, ne respectent pas toujours voire jamais les injonctions de ton cerveau et que ton œil, quand l'âge avance, se voile avec pudibonderie, d'une cataracte bien lointaine des ondées tropicales.

Ta création est imparfaitement traduite sur ta toile, c'est ton style et apprends à connaître tes défauts pour les transcender ce sera ton style, ta main Toi.

Matisse, qui perdait la vue, créa par des collages d'aplats de couleur un nouveau langage graphique.

Claude Monet termina ses Nymphéas presque aveugle ce qui influença très certainement son style mais jamais, comme Matisse, sa vision intérieure de sa création.


1 vue